Les élèves débutent leur stage de travail coopératif dans le secteur de

first_imgPlus de 100 élèves du secondaire, équipés d’une formation en sécurité et d’un intérêt envers les métiers spécialisés, ont débuté leur stage de travail coopératif d’été dans le secteur de la construction. Les élèves participent au programme Bâtir des avenirs pour les jeunes, qui offre aux élèves de la 11e année la chance d’explorer, en toute sécurité, une carrière dans l’industrie de la construction en Nouvelle-Écosse. Le programme a été élaboré par l’Association de la construction de la Nouvelle-Écosse, en partenariat avec le ministère de l’Éducation, le ministère du Travail et du Développement de la main-d’oeuvre et le Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse. « Les élèves qui participent au programme Bâtir des avenirs pour les jeunes acquièrent les compétences et l’expérience nécessaires pour obtenir de bons emplois, tout en établissant des liens avec certains des meilleurs employeurs de la province, a dit Marilyn More, ministre de l’Éducation. Ce programme est un exemple idéal de collaboration entre le gouvernement, l’industrie et le secteur de l’éducation pour assurer la croissance de la main-d’oeuvre et de l’économie de cette province. » Le programme Bâtir des avenirs pour les jeunes a été lancé comme programme pilote en 2008 dans le Halifax Regional School Board et comptait sept participants. L’année suivante, il a été offert dans le Chignecto Central School Board et le Cape Breton-Victoria Regional School Board et comptait 36 participants. Le programme est maintenant offert dans tous les conseils scolaires et compte 103 participants. Adam Smith, un élève qui travaille chez JW Lindsay Enterprises pendant l’été, s’est intéressé au programme Bâtir des avenirs pour les jeunes après avoir vu son frère connaître beaucoup de succès dans le cadre du programme. « J’ai seulement 17 ans et j’ai déjà eu l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et de l’expérience très utile dans plusieurs métiers, a dit M. Smith. Dans l’avenir, je me vois entreprendre une carrière fructueuse dans les métiers et, comme mon frère, je crois que je suis sur la voie du succès. » Avant de commencer leur stage, les élèves ont suivi une formation de deux semaines sur la sécurité propre à l’industrie de la construction offerte par le Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse. Ils ont également suivi une journée complète de formation assurée par l’Association de la construction de la Nouvelle-Écosse au sujet des attentes liées au lieu de travail. Carol MacCulloch, présidente de l’Association de la construction de la Nouvelle-Écosse, affirme que cette association formée de plus de 700 employeurs a été transformée grâce à l’expérience du programme Bâtir des avenirs pour les jeunes. « Nous établissons une relation importante avec le système d’éducation, enrichie par nos partenariats avec les conseils scolaires, et alimentée par l’enthousiasme des élèves et de leurs familles, tout en travaillant activement pour assurer une future main-d’œuvre qualifiée qui sera avantageuse pour tous les Néo-Écossais. On ne peut vraiment pas demander pour un meilleur programme. » Les élèves qui participent au programme Bâtir des avenirs pour les jeunes sont rémunérés par leur employeur et reçoivent des crédits scolaires d’enseignement coopératif toutes les 100 heures de travail. Les élèves reçoivent également une carte d’identité de pré-apprenti et peuvent être admissibles à s’inscrire comme jeunes apprentis. Les élèves accumulent également des heures de formation en apprentissage pour le travail effectué sous la supervision d’un compagnon certifié. S’ils terminent le programme avec succès, les élèves reçoivent un crédit maximal de 300 heures de formation en apprentissage lorsqu’ils s’inscrivent au programme de formation en apprentissage. « Grâce à ce programme, l’industrie de la construction acquiert le talent et l’ambition de certains des jeunes les plus professionnels que j’ai jamais rencontrés, a dit Royce Williston, président de Higgins Construction. En leur offrant de l’expérience et des conseils, je les aide à prendre des décisions au sujet de leur avenir et j’espère que certains d’entre eux choisiront de faire carrière dans le secteur de la construction de la Nouvelle-Écosse. » Pour obtenir plus d’information sur le programme Bâtir des avenirs pour les jeunes, consultez le site www.buildingfutures.ca (en anglais seulement).last_img read more